Passer au contenu

Bibliographie générale

Voir aussi la bibliographie maritime, sous le même onglet.

 

 

. . .

2017

 

puqtransfocidre_couverture

L’histoire synoptique du cidre au Québec

Le cidre a laissé peu de traces dans l’histoire du Québec et son parcours est méconnu. Cette ignorance a donné naissance à plusieurs mythes tenaces: nos ancêtres bretons et normands fabriquaient du cidre dans les chaumières et en buvaient des barriques entières, la prohibition a projeté le cidre dans les retranchements des contrebandiers, le législateur étourdi a oublié d’inclure le vin de pomme dans sa loi, les brasseurs de bière ont mené de perfides tractations pour l’écarter des épiceries, l’ignorance des cidriers a causé de terribles empoisonnements dans les années 1970, et combien d’autres faussetés. La véritable histoire de notre cidre est bien plus digne, à défaut d’être éclatante. Petit à petit, après ses premières apparitions à bord des bateaux, précédant même la colonie, la noble boisson a cheminé aux XVIIe et XVIIIe siècles dans l’histoire des rares vergers et de la difficile extraction du moût de pomme, sa matière première. Fort apprécié des amateurs britanniques du XIXe siècle, il a fièrement résisté, par attachement populaire, aux violentes attaques des ligues de tempérance avant de disparaître bêtement au début du XXe siècle dans les labyrinthes législatifs et administratifs de l’État; le mercantilisme débridé des années 1970 finira de l’achever. On doit à la foi inébranlable et à l’inventivité d’irréductibles cidriculteurs la délicieuse renaissance du cidre québécois que l’on connaît aujourd’hui.

Télécharger ce résumé (PDF, 685 ko).

 

L’histoire synoptique est le premier chapitre de
Cloutier, L. Martin et A. Détolle (dir.) (2017)
La transformation du cidre au Québec – Perspective écosystémique,
Québec, Presses de l’Université du Québec, pages 15-33.
ISBN 978-2-7605-4698-1
Formats papier, ePub et PDF

Disponible en librairie,
chez leslibraires.ca
et chez les PUQ.

 

. . .

2012

 

9782924200001

 

     Au début de ma carrière, quand j’étais technicien en instrumentation et contrôle au
Nouveau-Brunswick, j’avais été émerveillé par un système d’entraînement signé Dorr-Oliver ;
dix-sept ans plus tard, j’ai acheté la compagnie.

     À l’usine de papier de Matane en 1968, je faisais l’entretien de notre «Black-Clawson»
flambant neuve, une formidable machine à papier ; en 1996, j’ai acheté cette compagnie.

     Quand j’ai commencé apprenti à vingt et un ans à la Canadian International Paper
de La Tuque en 1963, j’ai appris le procédé de filtration de la pâte à papier sur des systèmes
de vortex Celleco ; en 1998, trente-cinq ans après, j’ai acheté la compagnie.

     Pendant plus de vingt ans, je me suis couché en dessous de machines pour les installer,
les entretenir ou les réparer. Certaines étaient ordinaires, d’autres étaient des machines
de rêve, comme celles de EIMCO, une entreprise centenaire ; en 2002, j’ai acheté cette compagnie.

     En 2007, pour la première fois depuis trente-deux ans, je ne pouvais pas intervenir
dans une transaction, moi qui les avais toutes dirigées personnellement. Et pas n’importe
laquelle transaction : la plus importante de toutes, celle de la vente de ma propre entreprise !

     Et maintenant, eh bien ! ça va toujours aussi vite ! Et droit devant !

     Laissez-moi vous raconter.

Laurent Verreault et GLV – Voulez-vous danser ?
est publié à Montréal par Isabelle Quentin éditeur avec la collaboration de GLV.

Le récit est signé Alain Boucher, il compte 285 pages, contient des illustrations, des annexes et un index.
Il porte l’ISBN 978-2-924200-02-5 et est disponible en librairie.

Il a été traduit en anglais, sous le titre Laurent Verreault and GLV : let’s dance !  et l’ISBN 978-2-924200-01-8.

Disponible sur leslibraires.ca : PAR ICI

 

. . .

2011

 

BouLabr_CouvertureCidrApero72 - copie

 

La pomme est dans le verre !

Êtes-vous cidre de glace ou cidre ordinaire ? Plat, pétillant ou mousseux ? Brut, demi-sec
ou doux ? Nature ou pourquoi pas… cocktail ?

De pomme en verre, osez l’aventure des cidres québécois en les associant sans gêne à la fête,
en posant bien en vue les bouteilles sur la table, en parlant fort et juste de la belle boisson,
en concoctant de savoureux mélanges, en partageant généreusement les plaisirs,
bref en invitant les cidres à l’apéro.

On y trouve :

  • Des notions de base sur le cidre
  • Des recettes des Vieux Pays
  • Du Nouveau Monde
  • Du pays du cidre nouveau

Chacun des chapitres inclut des apéritifs sans alcool.

Isabelle Quentin éditeur,
collection Guides IQ, 95 pages, ill.
ISBN 978-2-922417-92-0

Avec Dominique Labrecque

. . .

2011

 

Boucher_CouvertureCidres

 

Après avoir publié Voitures d’eau. Les goélettes du Saint-Laurent aux Éditions Trois-Pistoles
en 2010, Alain Boucher récidive de même et belle façon, cette fois en nous invitant à partager
sa passion pour le cidre, ce vin de pomme plusieurs fois millénaire dont on peut présumer
qu’il a été le premier à désasoiffer les bâtisseurs du pays. Fin chercheur et curieux de tout,
Alain Boucher ne se gêne aucunement pour réduire en cendres les mythes les plus tenaces :
non, le cidre ne coulait pas si joyeusement dès les premières soifs de la nouvelle colonie ;
il n’était plutôt accessible qu’au compte-gouttes. Il faudra d’ailleurs attendre que le pays
nouveau développe ses propres variétés de pommiers avant que la noble boisson s’inscrive
dans les vraies saveurs du terroir.

De sa recherche minutieuse, Alain Boucher en extrait donc mythes et vérités, expliquant
les législations en vigueur comme celles en manque de vigueur, alors qu’en deuxième partie
de son ouvrage, il livre secrets, bons trucs et judicieux conseils aux joyeux gastronomes
et dégustateurs chevronnés : le cidre se fait bien et sans tracas en suivant comme il se doit
les étapes décrites dans « La fabrication du cidre maison », suite logique à La petite histoire
du cidre au Québec
, ce bel et fascinant ouvrage qui vous met juteusement… la pomme en bouche !

Éditions Trois-Pistoles, 253 pages, ill.
ISBN 978-2-89583-249-2

Disponible sur leslibraires.ca : PAR ICI

 

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire